L’expérience consciente dans les psychothérapies

Cette thématique, intrinsèquement phénoménologique et qui allie médecine, psychothérapie et philosophie, concerne diverses psychothérapies (hypnose, EMDR, écoute musicale, etc.). L’hypothèse forte du travail entrepris est que les psychothérapies sont efficaces parce qu’elles modifient les contenus et les structures de la conscience réflexive et non réflexive.

Pour étudier ces modifications l’Entretien Phénoménologique Expérientiel (EPE) a été mis au point de manière à saisir au plus près les modifications des flux de conscience lors du moment psychothérapeutique, que ce soit ceux du patient ou ceux du médecin. Cette approche parcourt également toute la problématique du projet structurant SoMuThé.

Ces travaux se font en collaboration avec l’Institut de Phénoménologie Expérientielle (IPHEX) et son groupe de travail, l’Atelier de Phénoménologie Expérientielle (APHEX) qui réunit des médecins, des psychologues, des philosophes, dans des réunions mensuelles dans lesquelles des concepts, des méthodes, des idées sont évaluées et testées, dans le domaine spécifique de l’expérience consciente.

Elle concerne G.Mougin et J.Vion-Dury