Musidance

Etude des effets thérapeutiques du son et de la musique sur les personnes en situation de dépendance. Projet financé par la Mission pour l’interdisciplinarité du CNRS, défi AUTON, Appel à projets 2018.

Le projet MusiDance a pour objectif la mise en place d’un consortium interdisciplinaire permettant d’aborder les questions liées à l’apport du son et de la musique dans la prise en charge des personnes en situation de dépendance.

Il vise à terme à des applications sociétales de santé publique mais il pose en prérequis un ensemble de questions fondamentales relatives à l’influence des structures sonores et musicales (en situation d’écoute et de production) sur le comportement et le ressenti humain.

Le consortium proposé réunit 3 laboratoires CNRS (PRISM, IReMus, GIPSA-lab) et 3 institutions académiques (NIMH, Univ. Rennes, Univ. de Franche-Comté). Les actions envisagées dans la première année visent à consolider le consortium et à définir des points de convergence sur une méthodologie de recherche commune, mettant à profit les centres d’intérêt et les compétences de chaque partenaire.