12 novembre 2018 – 9h30 / Soutenance de thèse de Benjamin Bressolette

25 décembre 2018 par admprism [TheChamp-Sharing]
Sujet: «Manipulations gestuelles d’un objet virtuel sonifié pour le contrôle d’une interface en situation de conduite», Co-direction: Richard KRONLAND-MARTINET et Sølvi YSTAD, Tuteur industriel : Vincent Roussarie (Groupe PSA).

Lieu : Campus Joseph Aiguier, Amphithéâtre P. Desnuelles, F-13402 MARSEILLE Cedex 20

Résumé : Les constructeurs automobiles proposent un vaste éventail de fonctions secondaires à la conduite, en relation avec le GPS, la musique, ou encore la ventilation. L’ensemble de ces fonctions est centralisé sur un écran accessible au centre de l’habitacle, équipé d’une dalle tactile dans nombre de véhicules récents. Cependant, leur manipulation en conduite peut se révéler périlleuse : la sollicitation de la modalité visuelle pour interagir avec l’interface peut entraîner une baisse de vigilance vis-à-vis de la tâche de conduite, ce qui peut mener à des situations dangereuses. Au cours de cette thèse, fruit d’une collaboration entre le Groupe PSA et le laboratoire PRISM, nous nous sommes attachés à proposer une association de gestes et de sons comme alternative à une sollicitation visuelle. Le but est de proposer des interactions réalisables en aveugle, pour permettre au conducteur de focaliser ses yeux sur la route.

Pour réaliser conjointement une manipulation de l’interface et une tâche de conduite, une sollicitation multisensorielle peut en effet permettre de faire baisser la charge mentale du conducteur, en comparaison à une situation unimodale visuelle. Pour que le lien entre les gestes et les sons paraisse naturel, un objet virtuel a été introduit, manipulable grâce à des gestes. Cet objet est le support des stratégies de sonification, par analogie aux sons de notre environnement, qui sont la conséquence d’une action sur un objet. L’objet virtuel permet également de structurer différents gestes autour d’une même métaphore, ou encore de redéfinir le menu d’une interface.

La première partie de cette thèse est consacrée à la mise au point de stratégies de sonification pour transmettre des informations pertinentes sur la dynamique de l’objet virtuel. Deux expériences perceptives ont été mises en place, qui ont conduit à la discrimination de deux stratégies de sonification intéressantes.

Dans une deuxième partie, nous avons oeuvré à la mise en situation automobile par un travail sur les stimuli sonores, sur l’interface, et par l’étude de l’intégration multisensorielle. Un design des stratégies de sonification a été proposé pour permettre de se projeter dans une utilisation en véhicule.

Par la suite, les évocations provoquées par le couplage des gestes et des sons ont été au centre d’une troisième expérience perceptive. Cette étude a été effectuée en aveugle, où le concept d’objet virtuel était inconnu et découvert progressivement par les sujets. Ces images mentales véhiculées par les stratégies de sonification peuvent en effet être utiles lors de la familiarisation des utilisateurs avec l’interface.

Une quatrième expérience perceptive s’est concentrée sur la prise en main de l’objet virtuel, où l’intégration des stimuli visuels et auditifs a été étudiée, dans le contexte du maniement d’une interface. Les sujets ont été placés dans des conditions similaires à la découverte de l’interface en véhicule à l’arrêt, avec des stimuli audio-visuels ; puis à son utilisation en aveugle grâce aux stratégies de sonification. Les enseignements de ces expériences ont permis de bâtir une interface gestuelle, qui a été comparée à une interface tactile dans une dernière expérience perceptive réalisée en simulateur de conduite.

Bien que les résultats montrent une utilisation plus performante de l’interface tactile, l’association des gestes et des sons semble intéressante du point de vue de la charge cognitive des conducteurs. L’interface gestuelle peut donc offrir une alternative prometteuse ou un complément aux interfaces tactiles pour une utilisation simultanée à la conduite en toute sécurité.

A lire aussi