18 Décembre 2018 – 13h30 / Soutenance de thèse de Grégoire Lauvin

25 décembre 2018 par admprism [TheChamp-Sharing]
Sujet: «Splitsoundscape, le diorama sonore. La reconstitution de l’espace sonore en temps réel» - Co-direction: Jacques Sapiéga et Peter Sinclair.

Lieu : Muséum National d’Histoire Naturelle, Bibliothèque de Biophysique, 1er étage du Bâtiment 26, MNHN/Jardin des Plantes, 43 rue Cuvier 75005 Paris.

Résumé : Split Soundscape est un projet artistique d’installation sonore inspiré par les notions de paysage sonore et de schizophonie introduites par le compositeur R. Murray Schafer. Ce projet artistique propose la reconstitution de l’espace sonore en temps réel par un double dispositif: des microphones disposés dans un territoire captent et transmettent leur environnement sonore par internet en temps réel (technique du streaming). Dans un espace d’exposition dédié à l’écoute, des haut-parleurs diffusent les sons transmis et construisent un espace nouveau.

La recherche interroge la notion d’espace dans sa définition géographique, sociale et philosophique. La notion de paysage sonore est définie, remise en question, et mise en perspective par l’archéologie sonore et l’espace sonore dans sa dimension sociale, deux notions qui nous amènent à considérer l’écoute comme centrale dans la réception et la construction du paysage sonore. La notion de schizophonie (la séparation d’un son originel de sa reproduction), est définie et mise en perspective avec celle d’objet sonore et comme avatar de la reproductibilité technique.

Le travail artistique est situé dans le champ de la création sonore et contemporaine, et particulièrement dans son rapport aux notions de flux, d’indéterminisme et de composition. Dans le contexte du doctorat «pratique et théorie», l’aspect pratique de la recherche est évoqué, et l’évolution du projet plastique est présentée à travers des expérimentations inspirées de la recherche théorique.

A lire aussi