Les jeudis de PRISM #5, jeudi 17 juin 2021 (14h à 16h)

14 juin 2021 par admprism [TheChamp-Sharing]
Le projet SoMuTHé (Sons, Musiques, Thérapies) avec Jean Vion-Dury.

Cette  séance sera animée par Jean Vion-Dury.

Le projet SoMuTHé (Sons, Musiques, Thérapies)

La mise en place du projet SoMuThé fut demandée par le CNRS comme élément déterminant dans la création de la FRE puis de l’UMR PRISM. Le CNRS, en effet, s’intéresse à cette problématique émergente dans le cadre de la santé, des thérapeutiques non médicamenteuses et du bien-être en raison du nombre considérable de publications dans ces domaines et de l’évolution de la notion de santé telle que définie par l’OMS.

Plusieurs possibilités s’offraient à nous (Gaëlle Mougin, Manuel Dias-Alvez et moi-même) dans le développement de cette thématique. Étant dans une unité SHS, nous avons choisi d’aborder le problème par le biais de la conscience, d’un point de vue philosophique (phénoménologique), psychologique (et psychanalytique), ainsi que médical (principalement psychiatrique), laissant de côté les recherches empiriques, biologiques, cognitives ou autres jugées trop réductrices.

Par ailleurs le projet concernant les thérapies, on ne pouvait pas envisager de le développer physiquement au laboratoire, puisque les évaluations thérapeutiques se font en milieu hospitalier dans le contexte règlementaire actuel. Pour diverses raisons, nous avons choisi de travailler avec l’hôpital de Toulon.

Le projet SoMuThé est construit comme une mosaïque de blocs thématiques, à la fois indépendants et tous reliés entre eux par la même conjecture : la musique et les sons ont un effet thérapeutique car ils entraînent des modifications de la structure et du contenu de la conscience de la même manière que le font les psychothérapies comme l’EMDR ou l’hypnose, ouvrant alors un espace dans lequel certaines difficultés se résorbent grâce à l’imaginaire et aux processus non réflexifs.
Dès lors le projet SoMuThé s’ouvre largement au monde médical, tout en conservant une base théorique philosophique et psychologique. Il fait intervenir des membres des 3 axes de PRISM, des médecins hospitaliers, des médecins hospitalo-universitaires, un centre thermal, un département d’art numérique (Paris VIII), une collaboration en Chine, des médecins libéraux.

Je propose dans ce séminaire un premier bilan de ce projet complexe et multiparadigmatique qui arrive désormais à maturité.

Jean Vion-Dury.

Dr en médecine, Dr en Sciences, HDR, il est Maître de conférences-Praticien hospitalier. Spécialisé dans l’exploration fonctionnelle du cerveau et les problématiques de la conscience, il exerce au Pôle de Psychiatrie Universitaire du CHU de Marseille (Hôpital Ste Marguerite) et assure des consultations d’hypnothérapie et de psychothérapie des personnes à haut potentiel. Il a dirigé diverses équipes dans des unités CNRS ou hospitalières. Il est l’auteur de 230 publications (dont 124 publications sur des recherches empiriques dans les revues internationales, 33 d’épistémologie et 51 de phénoménologie) ainsi que de plusieurs ouvrages universitaires ou littéraires. Grand lecteur des textes phénoménologiques (Husserl, Heidegger, Henry, Merleau-Ponty…), il anime l’Atelier de Phénoménologie Expérientielle (APHEX) depuis plus de 10 ans et est éditeur en chef de la revue Chroniques Phénoménologiques. Il est également claveciniste amateur.