Soutenance de thèse

24 novembre 2019 par admprism [TheChamp-Sharing]
Thomas Bordonné, doctorant à PRISM, soutiendra sa thèse sur le sujet "Exploration de la Perception par les Imitations Vocales" mardi 26 novembre 2019 à 14h , campus J. Aiguier, amphithéatre P. Desnuelle, 13009 Marseille.
Résumé de la thèse:

L’approche écologique de la perception sonore, initialement développée par Gibson dans le cadre de la vision, stipule que notre perception repose sur l’identification de structures morphologiques appelées  »invariants » perceptifs. Dans le contexte de la synthèse sonore, la détermination de ces invariants est cruciale pour proposer un contrôle intuitif et cohérent avec la perception. En outre, sur la base du concept d' » analyse par synthèse  » proposé par Risset et Wessel, la synthèse sonore constitue un outil pertinent d’exploration de la perception sonore. Un certain nombre d’invariants perceptifs, notamment associés à l’identification des sons du quotidien, ont été définis dans la littérature par des approches basées sur la physique des sources ou sur l’analyse des sons générés par ces sources. Cependant, lorsque l’on souhaite déterminer de nouveaux invariants perceptifs associés à notre ressenti, l’approche physique ou par signal n’est plus adaptée et la description verbale des sons présente certaines limitations.
Au cours de cette thèse, nous avons étudié dans quelle mesure les invariants perceptifs peuvent être révélés de manière naturelle par les imitations vocales, en évitant ainsi le biais induit par une description sémantique. Un protocole expérimental a été mis au point avec un corpus sonore contenant des sons d’environnement construits par synthèse pour lesquels les invariants étaient connus. Le test perceptif a consisté à demander aux participants d’imiter vocalement les sons de ce corpus. Notre travail a permis de mettre au point un outil d’analyse des signaux vocaux, ainsi qu’un ensemble de descripteurs acoustiques caractérisant les imitations qui ont été ensuite comparés aux paramètres de synthèse. Les résultats ont montré que les participants ont mis en évidence dans leurs imitations vocales des éléments saillants des sons cohérents avec les invariants utilisés pour le corpus sonore. Les reports collectés auprès des participants ont également révélé d’autres attributs perceptifs spécifiques à leur stratégie d’imitations. Ce travail de thèse valide ainsi l’utilisation des imitations vocales et propose une méthodologie globale pour la détermination d’invariants perceptifs. Il offre également des perspectives prometteuses d’exploration de la perception sonore par une évaluation plus introspective du ressenti à l’aide des imitations vocales.

Jury:

Pr. Sylvain Marchand : rapporteur
Dr. Patrick Susini : rapporteur
Dr. Pascal Belin : examinateur
Dr. Nathalie Henrich : examinateur
Dr. Mitsuko Aramaki : Co-directrice de thèse
Dr. Richard Kronland-Martinet : Co-directeur de thèse

 

A lire aussi