Soutenance de thèse de Javiera TEJERINA, mardi 30 mars à 16h aux Ateliers Vian / Dos Mares, 5 rue vian 13006 Marseille

24 mars 2021 par admprism [TheChamp-Sharing]
"Créations immersives et données scientifiques globales : comment représenter le monde à travers le rythme des océans". Cette thèse s’inscrit dans le cadre de la mention « PRATIQUE ET THÉORIE DE LA CRÉATION ARTISTIQUE ET LITTÉRAIRE » d’Aix-Marseille Université. La soutenance sera couplée à une exposition de l’artiste/chercheure.
Résumé
« Créations immersives et données scientifiques globales : comment représenter le monde à travers le rythme des océans »

Les recherches de cette thèse s’articulent autour de la réécriture, par l’art contemporain du récit techno-scientifique du 20è siècle dominant jusqu’à présent qui représente le monde plutôt comme une ressource que comme un paysage, lieu d’émotions et territoire de subsistance. Le décloisonnement des savoirs contribue à désamorcer cette représentation dénuée d’une relation au sensible. Les artistes sont invités par des laboratoires scientifiques favorisant l’apparition de regards croisés et mutuellement enrichis.

Comment les artistes peuvent-ils partager de nouvelles façons d’être au monde, de considérer les différentes entités en jeu dans l’équilibre des écosystèmes ?
Les installations-paysages proposées par certains artistes tentent de rendre sensible la simultanéité des évènements à l’échelle planétaire et de donner à voir l’interconnexion des différents phénomènes écologiques, mobilisant des savoirs de différentes disciplines.

Les travaux de recherche pratique de cette thèse s’articulent autour de quatre « opérations » de recherche et création entre le scientifique Patrice Le Gal et l’artiste, auteure de cette thèse. Sur le plan formel – la vague – et conceptuel – le pli, nous pouvons noter une évolution dans la chronologie des œuvres présentées.

La description des pièces réalisées permet d’une part, d’entrevoir le processus de création mis en œuvre et les questions d’ordres esthétiques qu’il soulève – notamment sur le rapport au temps ou la place de la science dans la conception des pièces -, puis d’interroger les œuvres d’autres artistes travaillant autour de thématiques tangentes.

Ce retour sur plus de dix ans de création et de collaboration entre art et science permet de comprendre la relation de réciprocité entre les deux domaines dans la création des pièces, et in fine, dans la représentation du monde.

****

Le jury est composé de:

Marco BUONGIORNO NARDELLI · University of North Texas – department of Physics,

Jean-Marc CHOMAZ · École Polytechnique – LadHyX,

Jean-Paul FOURMENTRAUX · AMU – Centre Norbert Elias

Anne-Valérie GASC · ENSA Marseille – Project[s],

Patrice LE GAL · CNRS – IRPHÉ,

Roger MALINA · University of Texas at Dallas – School of arts, technology and emerging communication,

Jacques SAPIÉGA · PRISM,

Solvi YSTAD · CNRS – PRISM.

Pour assister à la soutenance de thèse par visio-conférence:

https://univ-amu-fr.zoom.us/j/93805410731?pwd=ZE1oOFJLSldBc1RPajM4b1hiZk9xQT09
ID de réunion : 938 0541 0731
Code secret : 131538