Axe Ingénierie de la perception

Cet axe aborde des problématiques liées aux processus génératifs sonores, visuels et musicaux, en relation avec les différentes formes de perception induites. Il vise d’une part à la conception d’outils de création sonore, visuelle et musicale et d’autre part au développement de modèles de contrôles cohérents avec le ressenti du sujet.

Responsable :
Mitsuko Aramaki


Les problématiques soulevées dans cet axe posent de fait un ensemble de questions fondamentales relatives à la modélisation physique, mathématique et perceptive des signaux et à la mise en œuvre d’algorithmes de décomposition, de représentations et d’estimation de morphologies responsables de l’attribution du sens dans un contexte multimodal (audition, vision, mouvement) et spatial (en environnement 3D). Il met également en critique la relation entre le stimulus (sonore, visuel ou musical), le percept et sa signification sous différents modes conduisant à une réflexion générale sur les processus de sémiose sous-jacents.

En vue d’une ingénierie au service de l’humain, cet axe aborde au plus près la réalité perceptive et les pratiques. Les retombées des recherches fondamentales effectuées dans cet axe concernent les domaines industriel (transport, sport, télécommunications, etc.), sociétal (musique, cinéma, etc.) et de l’ingénierie pour la santé (diagnostic, remédiation, etc.). Les recherches de cet axe s’organisent autour des principales thématiques qui sont décrites dans les paragraphes suivants. Elles constituent des points d’entrée et d’échanges avec les autres axes et projets structurants de PRISM.


Thématiques de recherche :


Membres permanents :
Mitsuko Aramaki (CR, HDR)
Olivier Derrien (MCF)
Antoine Gonot (MCF)
Richard Kronland-Martinet (DR)
Jocelyn Rozé (Post-doc)
Claude Vallée (détachement)
Sølvi Ystad (DR)

Doctorants :
Corentin Bernard
Thomas Bordonné
Antoine Bourachot
Simon Fargeot
Samuel Poirot